Rosay-sur-Lieure

logo du site
  • Rosay-sur-Lieure

Accueil du site > La Commune > Patrimoine

Patrimoine

Eglise Notre Dame de Rosay

L’église Notre Dame de Rosay au pied de la Lieure, dresse depuis le XIIème siècle son clocher et sa nef de style Roman. A la renaissance, l’église partiellement détruite par la guerre de cent ans, voit sa nef restaurée et un nouveau porche s’élever à l’ouest. Elle sera reconsacrée le 10 septembre 1507.

Eglise 1 Eglise 2

Le très beau portail nord, magnifique témoignage de cette époque, possède quatre panneaux à serviettes qui portent : à droite Saint Adrien et la Sainte Vierge, à gauche Antoine du Mesnil Jourdain et Jacqueline d’Hellenvilliers (arrière grande-tante d’Isaac de Bensserade).

porte

Au XVIIIème siècle, le chœur roman qui tombait en ruine dès 1716, est abattu. En 1778, Adrien Robert de Fremont fait édifier le chœur actuel et la chapelle seigneuriale nord. Il semble bien qu’une chapelle symétrique ait été construite au sud. La nef a été remaniée une nouvelle fois et le porche a été restauré. Une voûte en forme de croupe (briques) recouvre l’ensemble de l’édifice. C’est également à cette époque que l’église est dotée de nouveaux fonds baptismaux mettant en valeur un joyau « La Vierge à l’enfant » statue en bois du XIIIème siècle. Volée en 1974, cette statue fut retrouvée avec d’autres chef d’œuvres dérobés en 1976, à Wiesbaden (Hesse). Depuis lors en dépôt au musée Poussin des Andelys, elle a repris sa place en 1993.

Notre Dame renferme aussi d’autres trésors dont plusieurs statues : Sainte Marie Madeleine en pierre du 17 ème siècle, Sainte Marie en bois du 17 ème siècle, de Saint Jean Baptiste en bois du 18 ème siècle, Saint Jean Baptiste en terre cuite du 15 ème siècle. A celles-ci s’ajoutent un maître autel à retable du 19 ème siècle en bois, un tableau de l’assomption de la Vierge (huile sur toile de 1822) et un tableau de Saint Dominique recevant le rosaire des mains de la Vierge (huile sur toile du 18 ème siècle).

Actuellement, l’Eglise est fermée pour des raisons de sécurité. La municipalité afin de remédier à cette situation à lancer une souscription auprès de la Fondation du Patrimoine pour récolter des fonds. Les travaux sont envisagés pour l’année 2016.
Pour en savoir plus

Le Calvaire

Calvaire Le village de Rosay doit le Calvaire du Vaumichon à son abbé Gabriel Bretocq. Une grande stèle agreste, en pierres rustiquées, de huit mètres d’élévation, présente en haut et en avant, dans un vide ouvert sur la forêt et flanqué de contre-forts trapus, un Christ en terre cuite naturelle de un mètre quatre-vingts attaché sur une croix de chêne. Adossé à la stèle, un autel-reposoir semi-circulaire avec sa table constituée par une ancienne meule de moulin. L’inauguration se déroula le dimanche 23 Août 1936 en présence de plus de 3000 personnes. Monuments aux Morts

Le Monument aux Morts

1914 : Arsène AUTIN Soldat Henri PIMPERNEL Soldat Abel QUESNEL Soldat 1915 : Eugène GRIBOUVAL Caporal Henri BENARD Soldat Georges BOUFFLET Soldat Disparu : Alfred PLESSIS Soldat 1916 : Eugène MOULIN Soldat René MOISANT Soldat 1917 : Victor BLIN Soldat Louis GALHAUT Soldat 1918 : Léon DEMOUCHY Maréchal des Logis Albert LAVALLÉE Soldat 1919 : Jules GRANDIN Soldat 1939-1945 : Robert PASSELEU Bernard MAGNAN Disparu : André BEAUCLÉ Mort en déportation : Joseph MALFILATRE

 

Le Château de Rosay

château

Le Château de Rosay est un château français du XVIIe siècle. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 31 janvier 1938.

Depuis 2005, le Château de Rosay est dédié à l’accueil de séminaires d’entreprises. Monsieur Serge OLLIVIER, habitant de la commune, a réalisé un site internet où vous pourrez trouver des informations complémentaires sur l’histoire du village. serge.ollivier.pagesperso

 

 



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF